mercredi 26 avril 2017

À la dérive : ACRL 2017 à Baltimore

Je pensais me tenir tranquille cette année... mais j'ai saisi l'occasion de participer pour la première fois au congrès de l'ACRL! Le slogan du congrès était résolument nautique : « At the Helm : Leading Transformation ». Devant le nombre ahurissant de présentations, ateliers, tables rondes et affiches, ma participation m’a plutôt semblé s’apparenter à celle d’une bouteille lancée à la mer. J’ai bien amerri aux escales prévues à l’horaire, mais j’ai néanmoins eu l’impression d’avoir raté le bateau… Au moins, je pourrai consulter la version virtuelle des sessions que j’ai manquées au cours des prochaines semaines!
Voici d’abord un fourre-tout de séances et d’affiches qui ont retenu mon attention. Je vais ensuite résumer mon passage au congrès par le biais de deux autres billets thématiques.

un gros crabe
Les "crab cakes" font partie des spécialités culinaires locales.

Ready or Not? Pressing Trends, Challenges, and Tech for Libraries

Cette session présentait le tout dernier NMC Horizon Report sur les bibliothèques. Ce rapport annuel  analyse six développements technologiques importants, six tendances qui favorisent leur adoption en bibliothèque, de même que six défis pour leur intégration. Voilà déjà 18 sujets de discussion, de l’Internet des objets à l’expérience usager, en passant par l’accessibilité des services et ressources en bibliothèque! Je vous invite à en choisir au moins un, à lire le résumé de 2 pages le concernant et explorer les ressources suggérées pour en savoir plus.

Carla Hayden, bibliothécaire du Congrès

Quelle femme énergique, agréable et inspirante! Elle a été accueillie en rock star et nous a séduits par ses propos. Je vous invite à la rencontrer par le biais de cette entrevue à PBS. Son objectif est de rendre les trésors de la Bibliothèque du Congrès plus accessibles à tous. Par exemple, il y aura bientôt une série d’événements pour célébrer le phénomène du disco, mettant en vedette Gloria Gaynor et la première boule à miroirs!

3,000 Library Users Can’t Be Wrong: Using One Open-Ended Survey Question to Demonstrate Your Library’s Value

Dans cette affiche de Jackie Belanger, Megan Oakleaf et Maggie Faber, on présente la technique de l’incident critique, où les usagers sont invités à raconter dans leurs mots une expérience mémorable. La question? « Dites-nous en quelques phrases comment le personnel, les services, les ressources ou les espaces des bibliothèques ont eu un impact positif sur vos études ». On code ensuite les réponses, ce qui n’est pas une mince tâche, plusieurs commentaires se limitant à l’appréciation (ou non) des bibliothèques, sans démonstration d’impact. Les données qualitatives recueillies sont cependant de grande qualité, et peuvent être utilisées à des fins de marketing et de communication.

You Say You Want a Revolution? The Ethical Imperative of Open Access

Une table ronde qui a suscité bien des réactions, et pour cause: mettez en présence un représentant condescendant d’Elsevier (Brad Fenwick), une militante du libre accès depuis 15 ans (Heather Joseph), et la figure de proue des dépôts institutionnels (Amy Buckland), et attendez-vous à des flammèches! La modératrice Emily Knox a eu fort à faire pour tempérer un public gagné d’avance à la cause du libre accès. Je n’avais jamais été témoin de mansplaining aussi flagrant, et les participantes ont démontré leur savoir-faire exceptionnel en matière de poker face. M’est avis que l’évolution de la publication scientifique attendue par Elsevier se butera à une révolution des bibliothèques. Je suis sortie de là avec la ferme intention de faire du porte à porte dans les bureaux de mes chercheurs avec des copies de l’addenda SPARC! Bibliothécaires, deboutte!!

Autour du ACRL Framework for Information Literacy

J’ai vu quelques affiches et présentations où on a intégré le nouveau référentiel (voir sa version française) à des activités d’enseignement. Mon problème, c’est que malgré les suggestions et exemples de réalisations, je ne sais toujours pas trop comment aborder moi-même ce nouveau cadre conceptuel… Je me promets donc de visiter l’ACRL Framework Sandbox au cours des prochains mois afin de me faire une tête sur la question, et adapter mon enseignement si nécessaire.

Aucun commentaire: