lundi 22 juin 2015

Séance d'affiches: ma préférée


La séance d'affichage proposait une trentaine d'affiches, et je vous invite à visiter le site du congrès pour les visionner car elles ont déjà été téléchargées.
Michelle présente ses résultats
J'ai apprécié le partage d'expérience de prêt de tablettes électroniques par Pam Richards et Ekaterina Lolova, mais mon vote de préférence est allé à l'affiche icanhazpdf? User Requests for Medical Literature on Twitter par Michelle Swab et Kristen Romme. L'affiche a d'ailleurs remporté la seconde place du Prix du public. Ce phénomène de partage rapide et efficace (mais néanmoins douteux quant au respect du droit d'auteur et des licences d'utilisation) peut être résumé ainsi:
  • Un utilisateur publie sa requête pour un article en incluant 1) un lien vers celui-ci (notice PubMed ou DOI), 2) une adresse courriel pour la réception du document et 3) le mot-clic #icanhazPDF;
  •  Dès que le document est fourni par un autre utilisateur qui y a accès, le tweet original est effacé.
Il y a eu une présentation à ce sujet lors du dernier congrès de l'ACRL, et j'étais curieuse de connaître l'étendue du phénomène au Canada et spécifiquement au domaine des sciences de la santé. Les auteures ont collecté environ quatre mille tweets utilisant le mot-clic #icanhazpdf pendant une période de trois mois; une fois les retweets et tweets automatisés exclus, l'ensemble de données contenait environ mille gazouillis. Les requêtes d'articles scientifiques en sciences de la santé constituaient seulement le tiers du total, provenant de 232 revues différentes. La majorité des requérants étaient affiliés à une institution d'enseignement (45,7%).

Cette étude, en accord avec les données d'un sondage sur l'utilisation de Twitter par les étudiants et professeurs de la Faculté de médecine de l'Université de Montréal par moins de 5% des répondants, me fait conclure que le phénomène #icanhazpdf est probablement encore marginal chez nous. Tout de même, il est pertinent d'essayer de comprendre quelles sont les attentes de nos usagers quant à l'obtention d'articles par d'autres moyens que le prêt entre bibliothèques, que ce soit par la voie traditionnelle du courriel ou via les médias sociaux.

Aucun commentaire: