mardi 19 mai 2015

MLA'15: Jour 3: Histoire, nouveaux rôles et section médecine dentaire

La journée a débuté dès 7h avec la réunion du Groupe d'intérêt en biologie moléculaire et génomique, dont je suis la webmestre. Les 21 membres présents ont présenté leurs activités de la dernière année. Je ressors généralement un peu fru de ces rencontres, puisque je n'ai pas les moyens d'offrir de soutien avancé en bio-informatique à mes chercheurs! P.F. Anderson a créé un récapitulatif avec Storify.

Plénière: Oral History Project

Barbara Epstein s'est donné comme mandat de consulter les transcriptions de 37 interviews d'anciens présidents de la MLA effectuées dans les années 80 et 90. Les sous-thèmes abordés:
  1. Devenir une bibliothécaire de santé: les autodidactes d'hier sont devenues des professionnelles à part entière.
  2. Évolution des bibliothèques de santé: des normes sont apparues, de même que des tensions entre genres alors que les femmes ont progressivement pris leur place dans l'association.
  3. Prévisions et conseils: les anciens directeurs avaient prévu l'impact des nouvelles technologies, la réorganisation des espaces et l'embedded librarianship. Parmi leurs conseils, celui de bien connaître ses usagers: "The purpose of a library is to help users learn" (L. McClure).

Session: Alternative Services: More Than Traditional Libraries 

Ce qui est nouveau pour certains devient la norme pour d'autres: près d'une vingtaine de présentations de ce congrès traitent de gestion des données de recherche! Cette session a également mis l'accent sur la visualisation des résultats de recherche (data visualization).

La première présentatrice, Jackie Wurz, a expliqué comment elle a pris le taureau par les cornes afin que ses chercheurs et étudiants produisent des affiches scientifiques visuellement attrayantes et au contenu intéressant, de même que des présentations inspirantes. Elle a mis sur pied plusieurs ateliers pendant une semaine de la recherche afin d'enseigner les bonnes pratiques de communication. Elle propose entre autres un guide à l'intention des bibliothécaires afin qu'elles puissent transmettre à leur tour les bases de la visualisation des données à leur clientèle. Jackie a également développé une formation à la gestion des données de recherche qui utilise des oursons en gelée comme exemple.

De son côté, Pam Shaw a présenté les partenaires de la Galter Library dans la réalisation d'initiatives pour la gestion des données de recherche. Ceci a aussi impliqué l'embauche de plusieurs personnes à la bibliothèque (qui se sont jointes à une équipe existante déjà substantielle): Digital Innovation Librarian, Impact and Evaluation Librarian et développeurs. Parmi les collaborateurs, un centre de recherche translationnelle, un département de recherche informatique, le bureau de la recherche institutionnelle et un centre de séquençage de nouvelle génération. Les initiatives de la dernière année incluent la mise en place d'un réseau d'e-science et un guide sur la gestion des données de recherche.

La toujours productive Lisa Federer nous a présenté les résultats d'un sondage sur les activités et outils offerts à la communauté de la  bibliothèque du NIH. L'intérêt des usagers pour les formations à la gestion et à la visualisation des données de recherche a été confirmé. Lisa offre également du soutien aux outils offerts en bibliothèque (Cytoscape, RStudio, Gephi...). Elle compte mettre en place une communauté de pratique en visualisation des données.

Réunion de la Dental Section

 Il n'y avait que 9 personnes présentes à cette réunion, mais je tenais à faire connaissance puisque j'ai repris le flambeau de la liaison avec la médecine dentaire récemment. Je crois que cette section a besoin d'un sérieux coup de balai: le site Web est désuet, l'information est manquante, une poignée de bénévoles fait de son mieux mais peu de membres s'impliquent... Je compte m'y mettre dans les années à venir.

Groupe d'intérêt pour les breuvages (Drinking SIG)

Plusieurs bibliothécaires s'étaient donné rendez-vous dans un quartier en plein embourgeoisement dans l'est d'Austin pour déguster des cocktails. Je n'aurais peut-être pas dû y aller toute seule à pied, mais ce fut une expérience de revenir en voiturette de golf!
Bouffe de rue mexicaine

Le Craftsman Bar

Aucun commentaire: