mardi 17 juin 2014

Organiser un congrès national

Rien ne sert de courir, il faut partir à point: après des mois de dur labeur et à quelques heures du congrès de l'ABSC, je crois qu'on peut se dire "mission accomplie". La somme de travail nécessaire pour peaufiner tous les détails était naturellement sous-estimée, nous avons tous la langue à terre, mais advienne que pourra et nous sommes prêts, comme dirait l'autre!
Un projet de longue haleine comme celui-là est stimulant, car on sort de notre zone de confort et on développe de nouvelles habiletés. Rédiger un communiqué de presse, contacter le bureau d'un ministre, faire une grosse commande d'impressions en tous genres, ça change de la routine, disons! Notre principal défi était la communication entre membres du comité organisateur. Avec des gens à l'UdeM, à McGill, dans les hôpitaux, à Ottawa et même à Edmonton et en Californie, en combinaison avec nos horaires respectifs (on avait un job régulier à faire quand même), cela n'a pas toujours été évident. Côté planification, j'avoue que créer 47 cases horaires et des dizaines de sessions dans le calendrier en ligne n'a pas été la tâche la plus amusante; mais bricoler des affichettes pour les tables du banquet m'a permis d'être créative.
Avec la fébrilité des derniers milles, et la pression de livrer une belle performance devant tous nos collègues canadiens, mon niveau d'excitation est à son comble. J'ai déjà eu la chance de donner un cours de formation continue de 6 heures hier à McGill.
Gail Nichol, Linda Slater, Marie-Cécile Domecq, Lindsey Sikora, moi-même, Marie-Claude Laferrière & Joanne Johnson

Après toutes ces heures à pitonner sans relâche à mon ordinateur, le retour au train-train quotidien sera bienvenu! Les vacances seront appréciées aussi... Cependant, un nouveau défi m'attend: je serai la nouvelle secrétaire de l'ABSC dès vendredi prochain et apprendrai donc à gérer les documents de l'association. Je me réjouis d'être en poste pour les deux prochaines années, particulièrement lors du congrès conjoint MLA-ABSC à Toronto en 2016. J'en profiterai également pour acquérir de nouvelles compétences de gestion.
Sur ce, bon congrès ABSC à tous!

vendredi 31 janvier 2014

Fin du silence radio: activités et réflexions

Chers lecteurs, le temps passe et je vous ai un peu négligés. Voici quelques nouvelles!

Réunion stratégique de l'ABSC

D'abord, j'ai eu la chance d'être invitée à la réunion stratégique de l'Association des bibliothèques de santé du Canada (ABSC) l'automne dernier. C'était mon premier exercice de ce type depuis que j'ai suivi un cours de gestion à l'EBSI, et quoique la journée fut épuisante, j'ai pu donner mon avis sur la vision, la mission, les stratégies et les objectifs pour les 3 prochaines années. Les résultats de cette consultation seront publiés sous peu.

J'ai particulièrement apprécié l'activité de me projeter dans le futur, car je ne suis pas du genre à planifier à long terme. Donc, d'ici 5 ans, quand j'en aurai cinquante... j'aimerais:
  • Offrir plus de soutien aux chercheurs sur la communication scientifique. J'explore déjà les indicateurs alternatifs de citation ("altmetrics" - voir le widget que j'ai ajouté à droite), et je me renseigne sur la publication en accès libre;
  • Offrir plus de soutien aux chercheurs sur la gestion des données de recherche: j'aimeraispar exemple intégrer les modules d'enseignement de la Lamar Soutter Library à un cours;
  • Offrir une formation sur les médias sociaux aux futurs professionnels de la santé, comme le fait si bien mon ami Dean Giustini;
  • Développer mes compétences en gestion. Si le chapeau me fait, qui sait?!
Réflexions

Cette journée m'a aussi permis de faire le point sur le chemin parcouru, gracieuseté de l'insomnie découlant du décalage horaire. Après 5 ans dans ma nouvelle carrière de bibliothécaire médicale, je suis assez fière de mes réalisations:
  • Enseignement à plusieurs centaines d'étudiants (dire que je n'ai même pas suivi le cours Formation aux compétence informationnelles!);
  • Développement d'une formation en bio-informatique, offerte à plus de 100 personnes, et d'un cours de 6 h sur cette thématique pour les bibliothécaires;
  • Exploration des applications mobiles en santé sur iPad: rédaction d'un guide et de 3 courts articles dans la revue Clinicien Plus
  • Rédaction d'un article avec comité de lecture, paru en septembre dans le Health Information and Libraries Journal;
  • Présence relativement active sur les médias sociaux;
  • Participation à plusieurs congrès qui m'ont permis de me développer professionnellement et de me créer un réseau étendu de contacts. Mais ça, vous le saviez déjà :)
Et ce qui me fait le plus plaisir, c'est de travailler avec une équipe du tonnerre! J'adore ma job.

Comité organisateur du congrès 2014 de l'ABSC

Vous devriez venir, ce sera magique.
Avec mes collègues Lindsey et Genevieve, nous travaillons fort pour organiser le site Web et publiciser le congrès 2014 de l'ABSC à Montréal.

J'ai renoué avec mon bon ami Drupal, déjà rencontré lors de mon emploi d'été en 2007 et lors de ma participation à la BVCS. J'ai découvert un site fort utile pour la palette de couleurs et j'ai appris à utiliser FileZilla pour télécharger des images.

Je fais des essais plus ou moins réussis de graphisme publicitaire. Je suis aussi les conseils de 16 ways to use Twitter to improve your next conference à la lettre, et j'abonne sans scrupule le compte @abscchla14 à quiconque pourrait participer au congrès.

J'espère bien vous faire un compte-rendu des dessous de la planification du congrès au cours des prochains mois. On a déjà bien hâte de prendre une bière à la fin de cette aventure!