dimanche 14 décembre 2008

Et c'est la fin des 23 trucs de la SLA!

Eh bien voilà, nous sommes passés à travers. Ce fut parfois ardu, mais je pense que l'expérience en valait la peine. J'ai appris plusieurs choses, et en particulier qu'il est important de se tenir au courant des nouvelles applications et technologies. Car nos usagers, eux, le font (dans une proportion à définir).

Mon opinion du Web2.0 a quelque peu évolué. J'étais tout feu tout flamme pour les outils collaboratifs, mais j'y apporte maintenant un bémol. Il faut vraiment définir les objectifs à atteindre et encourager la participation, sinon ce seront toujours les mêmes qui vont y contribuer. Il y a un paquet de trucs intéressants sur le Web aussi, mais le sentiment d'être emporté par la vague d'information et de nouveautés est toujours présent; il vaut mieux se limiter aux outils qui ont été évalués par nos pairs, sinon on va perdre un temps fou à tout essayer. Et tout n'est pas forcément pertinent à notre travail maintenant, les institutions sont parfois plus lentes à suivre le courant.

Mon truc préféré a été la découverte de LibraryThing. Plus jeune, je tenais une bibliographie de mes lectures dans un cahier; maintenant, ce sera beaucoup plus interactif. Je pense même devenir membre à vie! J'ai plus de réserves avec l'utilité des avatars et de SecondLife; c'est déjà compliqué d'entretenir des amitiés réelles, je ne prendrai personnellement pas le temps de me faire des amis virtuels. Mais c'était amusant à essayer.

J'ai trouvé le programme 23 Things intéressant à suivre, et peut-être que sa principale utilité est d'élargir nos connaissances par l'exploration; on nous parle du Web2.0 en long et en large, alors autant y sauter à pieds joints. J'espère pouvoir revenir éventuellement à mes anciens billets pour aller plus loin avec certains outils.

Je me donne une tape dans le dos pour avoir tenu ce blogue. Traduire des billets et rapporter des infos est une chose, donner son opinion en est une autre. Je n'ai pas toujours trouvé évident de donner mon avis publiquement, mais finalement ça ne fait pas trop mal!

Aucun commentaire: