mardi 28 octobre 2008

Leçons 4 à 6: Tags, Technorati et folksonomies

De retour après la pause... alors on s'y remet. Voyons cette expérience comme de la formation continue. Je ne peux pas dire que c'est passionnant de passer du temps sur l'ordi le soir après avoir fixé un écran toute la journée, mais je vais souffrir pour la cause.

J'ai donc ouvert un compte sur del.icio.us, et y ai transféré un certain nombre de signets. Comme j'avais déjà établi une classification, je n'ai pas eu à ajouter de tags. Je me demande si ça m'intéresse vraiment de voir les signets des autres... et si quelqu'un sera intéressé par les miens. J'ai plutôt l'impression que le côté social du Web s'essouffle, non? M'enfin. Je ne pense pas utiliser cet outil au travail - à un moment donné, la liste ne finit plus de grandir, alors on se contente d'utiliser les mêmes sources! Je ne navigue presque plus pour le fun non plus (après dix ans, on a fait le tour).

J'ai trouvé Technorati plus intéressant. Je m'étais déjà abonnée à plusieurs flux RSS de périodiques en SI et aussi à quelques blogues (Uncommon Commons, Stephen's Lighthouse, Marketing Libraries), mais j'ai exploré Technorati pour en trouver d'autres. Encore faut-il avoir le temps de les lire... j'ai aimé Boing Boing, qui recense les curiosités sur le Web. Oh, et j'ai trouvé plus facile de naviguer dans le répertoire de blogues de Yahoo. Mais je cherche encore une utilité de Technorati pour ma bibliothèque. À moins que j'inonde les listes EBSI-L et Bib-L avec les ratings de mon blogues, haha. Je serais curieuse de savoir, sur les près de 3 millions de blogues, lesquels survivent. Car quand tu n'as plus rien à dire... comme moi... ça fait patate.

1 commentaire:

Aline a dit…

Salut, eh bien malgré tes doutes, moi je suis intéressée à partager mes signets avec les tiens. Mon compte :
alinec.
Bonne chance pour la fin.